tee-3057645_1920

Nouvelles citations

0 votes

 

J’aime beaucoup allez dénicher de nouvelles citations su le thé que je trouve magnifiques, en voici quelques unes :

Please follow and like us:
20
tee-3057645_1920

Le comptoir de thé de Toulouse

1 vote

Si vous ne connaissez pas encore le comptoir de thé « Saveurs et harmonie » à Toulouse, il faut vous y rendre sans tarder !

Je me rend chaque premier lundi du mois pour écouter la causerie de Cloé, c’est un conteuse née à chaque fois je voyage et j’ai envie d’en savoir plus sur l’histoire du thé. Suite à cette causerie elle nous fait déguster une palette de thés et de gourmandise et nous explique les rituels de préparation et de dégustation.

Nous sommes à chaque causerie environ huit personnes et ici règne le respect et la bienveillance.

La boutique de Cloé est un trésor, et le nom des thés évocateurs, elle y propose du thé, du rooibos, des infusions; Et on peut aussi y trouver tout le nécessaire pour la dégustation du thé.

Cloé et François nous accueillent toujours chaleureusement et nous conseillent sur le thé et avec quelle gourmandise l’accompagner et nous transmettent leurs secrets culinaires;

Depuis un an que j’assiste à ces causeries j’ai beaucoup appris et je suis devenue addict au thé, à son histoire et ses rituels et à l’esprit qu’il s’en dégage.

Alors ne tardez plus pour vous y rendre !!!

Le comptoir se situe rue de la colombette à Toulouse

http://www.saveursharmonie.com/

Please follow and like us:
20
tee-3057645_1920

ma petite adresse du marché !

0 votes

 

Demat,


Aujourd’hui on sort un peu du contexte des salons de thé avec cet article.
Je vais vous présenter une artisane de mon marché à Castanet Tolosan (près de Toulouse), il s’agit de Marie la reine des crêpes et de la bonne humeur du marché le mardi midi !
Marie est une vraie bretonne, sa famille est dans le nord de la Bretagne et elle fait les marchés depuis 7 ans et celui de Castanet depuis 4 ans. Comment vous la décrire Marie est authentique, un rayon de soleil dans la grisaille, elle a toujours le sourire et quand elle parle de sa Bretagne on a l’impression d’y être. Étant d’origine Normande et fan de la Bretagne, croyez moi si ses crêpes avaient été ratées je n’y retournerais pas !

Elle a une clientèle fidèle et ses collègues du marché sont comme sa seconde famille, tous les clients se parlent, se croisent et se re-croisent avec joie : ici règne la bienveillance !
Chaque mardi je vais la voir, autour d’une crêpe on refait le monde, on s’échange des astuces.


Je continuerai à me rendre à son stand et je vous invite à le faire
Marie a une spécificité : elle propose le café suspendu, elle invite le client à payer un café en plus pour une personne qui n’en pas les moyens, je reconnais bien là la solidarité bretonne !
Que vous dire de plus à part d’aller à la rencontre de cette belle personne !

Marie est présente le mardi sur le marché de Castanet, le samedi sur le marché de Ramonville.

Debit nerva (bon appétit) !

Please follow and like us:
20
tee-3057645_1920

La Qualithé

0 votes

La qualité d’un thé se reconnaît à ses feuilles récoltées.
La tradition veut que l’on commence la cueillette du thé à compter de la troisième année de la plante.
La cueillette s’effectue tôt le matin.

La plupart des récoltes se font à la mains et par des femmes.
La cueillette est un travail de longue haleine et délicat.
La cueillette mécanique a été testé mais elle abîme les feuilles et donne un cueillette de moins bonne qualité.

La meilleure cueillette du thé est au printemps, la qualité du thé est optimale et les vertus du thé son intacte;
Les différentes cueillettes sont:
– La cueillette « impériale » : cueillette d’une seule feuille,
– la cueillette fine : cueillette de deux feuilles,
– la cueillette moyenne : cueillette de trois feuilles et plus.

Les feuilles sont toujours cueillies avec la tige.

Aujourd’hui certaines cueillettes peuvent être de dix feuilles mais au niveau qualité on n’y est pas !
Donc lorsque je bois un thé je privilégie la qualité et je respecte le travail des ces femmes.

Respecter toujours la qualité d’un thé, cela signifiera que vous respecter le produit, la tradition et l’art de préparer le thé et sa cérémonie.

Please follow and like us:
20
tee-3057645_1920

Le thé GENMAICHA

0 votes

 

Le thé Genmaïcha est sans aucun doute, l’un de mes thé favoris je le bois à chaque moment de la journée.

Thé : thé vert
Thé populaire du Japon
Composition : mélange de thé Bancha, de maïs soufflé et de son riz brun torréfié
Notes : boisées-fruitées avec notes épicées
Accord : avec viande 
Saveurs : accents noisette
Quand le boire : pendant le repas
Légende : le serviteur d’un samouraï, Gemmai, fit tomber des grains de riz dans sa tasse et en eut la tête coupée mais refléxion faite, le samouraï trouva la boisson à son goût et honora le serviteur en lui dédiant son nom.

Please follow and like us:
20
tee-3057645_1920

thé HOJICHA (BANCHA)

0 votes

Nous commençons notre série sur les thés japonais afin de vous guider dans vos choix d’achats et dégustations dans vos salons de thés favoris.

Thé : thé vert torréfié
Thé commun
Composition : il comprend tiges et feuilles épaisses, très peu chargé en théine
Notes : boisées-fruitées avec notes épicées
Accord : pour des marinades et avec le poisson
Saveurs : accents marins et vanillés
Quand le boire : le matin

 

Please follow and like us:
20
tee-3057645_1920

LA COURSE DU THE : TEA CLIPPERS

0 votes

La Grande course du thé de 1866 est une compétition non officielle entre les plus rapides voiliers (les clippers) des compagnies d’armement britanniques commerçant avec la Chine pour débarquer la première récolte de thé de la saison à Londres en 18661.pirate-ship-1732598__340

Une féroce compétition eut lieu toute l’année pour savoir quel vaisseau reviendrait en premier à Londres avec le nouvel arrivage de thé. L’évènement gagna encore plus d’intensité lorsque de gros paris furent misés sur le vainqueur en Angleterre.

Cette course est devenue avec le temps une tradition dans le commerce du thé entre le Royaume-Uni et la Chine de la Dynastie Qing. Le vaisseau gagnant recevait un bonus financier pour chaque tonne de fret livrée, et son capitaine gagnait un pourcentage sur les bénéfices du navire.

(Source wikipédia)

Please follow and like us:
20
tee-3057645_1920

BOSTON TEA PARTY

0 votes

Depuis la promulgation du Stamp Act en 1765, et les Townshend Acts de 1767, la Grande-Bretagne pouvait taxer ses treize colonies américaines. Cette décision était très mal perçue par les habitants des colonies, car ils n’étaient pas représentés au parlement de Westminster et entendaient faire respecter le principe selon lequel un territoire non représenté ne pouvait pas être taxé (no taxation without representation).

L’un des protestataires était John Hancock et en 1768, sa petite corvette, Liberty, fut saisie et il pirate-ship-1719396_960_720fut accusé de contrebande. Il fut alors défendu par John Adams (qui deviendra plus tard le 2e président des États-Unis) et l’affaire fut classée sans suite.

Le royaume britannique était alors confronté à de lourds problèmes de trésorerie et le roi George III décida d’augmenter fortement les taxes commerciales à l’encontre des colonies. Le thé, l’un des produits dont la taxe était la plus exorbitante, était devenu un point de discorde symbolique entre la métropole et ses colonies. Hancock organisa un boycott du thé de Chine vendu par la Compagnie anglaise des Indes orientales dont les ventes dans les colonies passèrent de 145 000 kg (320 000 livres) à 240 kg (520 livres).

À partir de 1773, la Compagnie avait d’importantes dettes et d’énormes stocks de thé, mais peu de possibilités de les écouler à cause de la contrebande qui échappait aux taxes. Le gouvernement britannique fit alors passer le Tea Act qui autorisait la Compagnie à vendre du thé aux colonies sans payer les taxes, cette mesure lui permettant de vendre son thé moins cher que les autres importateurs et autres contrebandiers. Elle provoqua la ruine des marchands indépendants1 et la colère des colons anglais d’Amérique.

À New York, des affiches de The Alarm sont placardées. Elles critiquent la Compagnie britannique des Indes Orientales et militent en faveur des libertés commerciales américaines1. John Dickinson appelle au boycott de la Compagnie, les marins qui tentèrent de débarquer le thé sont passés au supplice du goudron et des plumes

(Source wikipédia )

Please follow and like us:
20